langue français   langue anglais

Quelle place pour les véhicules électriques dans la location ?

Quelle place pour les véhicules électriques dans la location ?

Le véhicule électrique, longtemps annoncé comme le tournant majeur et l’avenir de l’automobile, commence doucement à s’imposer sur le marché. La part de ces voitures pourrait représenter 13 % du total des ventes mondiales en 2025, contre 2 % en 2018. Cet avenir est principalement favorisé par la baisse des coûts de fabrication, une puissance et une autonomie en hausse, les nombreux bonus à l’achat octroyés par les pouvoirs publics (bonus écologique et prime à la conversion) et l’investissement massif des constructeurs en termes de communication sur ces modèles. Les taxes sur les carburants et la prise de conscience écologique collective ne sont pas pour autant étrangères à la croissance d’un secteur qui séduit aujourd’hui de plus en plus.

La location et l’électrique, fait pour s’entendre

La location n’échappe pas à la règle. Certaines entreprises comme Yuccaloc, Clicar ou encore Ecolorent pour l’utilitaire, accompagnées par Myrentcar dans cette transition, n’hésitent pas à se spécialiser dans le véhicule électrique et sont résolument tournées vers les mœurs de demain en accord avec les nouvelles habitudes des consommateurs et des professionnels. Ces évolutions se traduisent par la place de choix que l’autopartage et autres solutions alternatives sont amenées à occuper face à la possession d’un bien automobile. En effet, le coût d’un véhicule personnel est estimé à 6000 € par an, partagé entre les frais d’entretien, d’assurance, de carburant et la dépréciation. La location et l’électrique entrent ainsi en parfait accord dans ce processus et répondent aux besoins des clients, tant écologiquement, qu’économiquement.

Un développement cohérent du secteur

Cette dynamique devrait se poursuivre avec la mise en vigueur du Plan Mobilité favorisant les entreprises privilégiant les solutions alternatives pour les déplacements professionnels et celui du domicile-travail. La place des véhicules électriques dans la location, qui surfe sur la logique propre d’accompagner le développement de ce marché et les futurs modèles de consommation, a donc de beaux jours devant elle et ne devrait cesser de croître et de s’imposer dans les années à venir.